Valid XHTML 1.0 Transitional Validation CSS

Moi Louis Castel, GI, Je raconte la Seconde guerre mondiale

Louis Castel, un GI engagé dans la Seconde Guerre mondiale.

Et si Facebook avait existé en 1943 ? Pour le Mémorial de Caen a imaginé une expérience digitale inédite : un GI français va commenter l'actualité et raconter sa vie à partir du 9 décembre 1943 et pendant le débarquement du 6 juin 1945, le GI Louis Castel va envoyer des posts et permettre au 23 millions de Français abonnés à Facebook de suivre sa vie.

Louis Castel, un jeune français, a 19 ans en 1939 lorsqu’il part aux États-Unis pour un stage d’études en entreprise obligatoire chez un client de son père. Après la poignée de main entre Hitler et Pétain, l'année suivante, il décide de s’engager en suivant ses copains dans l’armée américaine pour participer au Débarquement de juin 1944, et à la bataille de Normandie. Il va vivre, de l'intérieur, la plus grande opération militaire de tous les temps. 

Louis Castel aime le sport (le baseball), aller au cinéma (surtout les westerns) avec ses amis et raconter sa vie son compte Twitter. Pourtant, Louis Castel n’est pas un jeune homme comme un autre: c’est un soldat, né en 1920, qui s’apprête à participer aux opérations du Débarquement en Normandie de juin 1944. Louis Castel n’existe pas vraiment. Ce personnage virtuel a été imaginé par  qui, à partir du jeudi 19 décembre 2013, va livrer sur les réseaux sociaux la vie de ce Français engagé dans l’armée américaine.

Liens utiles et sources :

 

GI : Au début du XXe siècle, le sigle Galvanized Iron (« fer galvanisé ») était inscrit sur les corbeilles, poubelles et équipements en métal de l’armée américaine, même si l’interprétation populaire de Government Issue ou General Infantry (« distribué par le gouvernement », « infanterie générale ») se répandit rapidement. fr.wikipedia.org/wiki/GI_(soldat) 

 

Léon Vivien, un poilu (1885-1915)

 

Un poilu sur facebook...

Et si Facebook avait existé en 1914 ? Pour le Musée de la Grande Guerre du Pays de Meaux, l'agence DDB a imaginé une expérience digitale inédite : pendant un mois et demi, 11 avril au 27 mai 2013, le soldat Léon Vivien va envoyer des posts et permettre au 23 millions de Français abonnés à Facebook de suivre sa vie.

Léon est un jeune instituteur, un personnage imaginé mais tout à fait crédible qui raconte sa vie, à partir d'août 14 et surtout, quotidiennement, pendant un moins et demi, à partir du 11 avril 1915. Il sera mobilisé 5 nov. 1914. En tout 220 posts que les Français vont découvrir au fil des jours. Une histoire poignante qui, explique Michel Rouger, directeur du Musée de la grande Guerre, "va offrir aux Français la possibilité de vivre au jour le jour le quotidien d'un poilu". Une façon actuelle de raconter l'histoire. Il sera possible de poster des commentaires mais bien sûr sans interagir avec Léon Vivien et ses proches. "Découvrez ce qu'aucun homme n'aurait jamais dû connaître" sur le profil de Léon Vivien. 

Revivez l'histoire de  sur https://www.facebook.com/leon1914

 

Liens utiles et sources :

Le blog du centenaire

L'Inspecteur de l'Education Nationale  en charge du dossier "culture humaniste" met en ligne un blog "spécial centenaire" à l'occasion de la commémoration du centenaire de "La Grande guerre".

Diverses informations sont disponibles : 

 

Les Petits Artistes de la Mémoire...

La Grande Guerre vue par les enfants...

Pluridisciplinaire et ouvert à la créativité des élèves, le concours des Petits Artistes de la Mémoire de la Grande Guerre invite les élèves de CM1 - CM2 à s’approprier l’histoire du conflit par l’élaboration d’une production artistique et une réflexion sur son héritage contemporain.

Ce concours scolaire, ouvert prioritairement aux classes de CM2, a vu le jour en 2006 à l’occasion du 90ème anniversaire de l’ONACVG. Il vient combler, auprès des plus jeunes, la disparition dans nos familles de nos derniers témoins de la Grande Guerre.

Dans le cadre du Centenaire, ce concours est tout naturellement devenu le concours scolaire du Centenaire pour le 1er degré.

L’ONACVG invite les élèves de CM2 à s’approprier l’histoire des poilus et à la transmettre en devenant des « Petits Artistes de la Mémoire ».

Aidés de leurs enseignants, les élèves choisissent un soldat de la Grande Guerre originaire de leur commune ou/et de leur famille et partent à la recherche des traces et des témoignages qu’il a laissés dans sa famille et au coeur des archives municipales ou départementales.

L'ONACVG est l'Office national des anciens combattants et victimes de guerre.

Lire la suite sur le site officiel

 

Le concours 2014 de Petits Artistes de la Mémoire

Le concours

L'Office national des anciens combattants et victimes de guerre (ONAC-VG) invite les élèves de CM des écoles élémentaires et primaires à s'inscrire au concours "des Petits Artistes de la Mémoire" (ou la Grande Guerre vue par les enfants). 

 

En s’inspirant du carnet « Belle petite Monde » réalisé par l’artiste Renefer pour raconter sa vie quotidienne au front à sa fille, les enfants sont invités à confectionner à leur tour une oeuvre mémorielle retraçant le parcours de « leur » Poilu.


Pour enregistrer un fichier (fichier pdf,doc...) sur votre disque dur ou votre clé USB, cliquer sur le bouton droit de votre souris puis valider avec le bouton gauche "Enregistrer la cible sous...". Choisir le dossier (répertoire) sur lequel vous souhaitez sauvegarder le fichier puis cliquer sur "Enregistrer"


 

Quelques pistes pour travailler sur le centenaire...

Des séquences sur le centenaire

Le site de la mission centenaire de la Grande Guerre a créé et inventorié des séquences pédagogiques à destination des élèves (écoliers, collègiens et lycéens) dont quelques fiches extraites (pour les élèves de CM) sont proposées en lien sur cette page :

Continuer votre recherche en visitant l'espace pédagogique de la mission centenaire...

 


Pour enregistrer un fichier (fichier pdf,doc...) sur votre disque dur ou votre clé USB, cliquer sur le bouton droit de votre souris puis valider avec le bouton gauche "Enregistrer la cible sous...". Choisir le dossier (répertoire) sur lequel vous souhaitez sauvegarder le fichier puis cliquer sur "Enregistrer"


 

Education civique et morale

Un avis du CES sur l'éducation civique et morale

L'éducation civique à l'école

Le Conseil économique, social et environnemental se penche sur le rôle de l'éducation civique au sein de l'école, compte tenu notamment des évolutions politiques, économiques, sociales et technologiques et leur impact sur les comportements des nouvelles générations. Il estime nécessaire de poser les bases de l'éducation civique dès la maternelle et les premières années de l'enseignement primaire. Il rappelle ensuite l'évolution de la tradition républicaine en la matière, de façon à mieux faire la part des adaptations nécessaires, ainsi que des forces et faiblesses du dispositif actuel. Il se base également sur des exemples étrangers pour proposer quelques orientations précises de contenus et de méthodes.

Cet avis a été présenté par Alain-Gérard SLAMA le 22 avril 2009.

Rapport complet : L'éducation civique à l'école (Fichier pdf - nouvelle fenêtre - 519 ko)

Vers le haut